Le livret A, le moyen d’épargne préféré des français

Posted by

Le livret A a été créé en 1818. Il est devenu le moyen d’épargne préféré des français. En effet, les trois quart de la population française optent aujourd’hui pour le livret A. Il faut dire qu’il est associé à de nombreux avantages. Au départ, les fondateurs ont souhaité encourager l’épargne, régler la question de la pauvreté et lutter contre l’instabilité sociale, la débauche ainsi que le dénuement face à la maladie. Ils ont atteint leurs objectifs puisque dès 1939, le livret A est en possession de près de 47 % de la population française.

Le livret A : facilement disponible et à défiscaliser

Comparé à l’assurance-vie, le livret A reste encore plus souple et plus avantageux. D’où certainement la préférence de la majorité des français. En effet, malgré le fait que le taux rémunéré de 0,75 % du livret A ne soit plus aussi lucratif que dans le temps, il reste le placement préféré des français.

Le livret A permet de bénéficier d’une défiscalisation des sommes déposées et de les rendre immédiatement disponibles en cas de besoin. Pour les français, il est donc considéré comme étant un fond de trésorerie rémunéré. Par contre, pour une assurance-vie, le retrait total ou partiel des fonds prend plus de temps et reste parfois très contraignant.

De plus, le livret A n’est régi par aucune disposition particulière si son propriétaire venait à décéder. La somme épargnée sera reversée au sein de l’actif successoral et sera affecté de la fiscalité de droit commun. Bien que cela puisse être une action lourde pour l’héritier, la garantie du capital est un atout fort considérable. En effet, même si l’assurance-vie est bien meilleure au niveau administratif et sur version papier, le risque de perte de capital est néanmoins très élevé.